En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Solidarite avec Mimmo Lucano

Source : Le courrier de l'Atlas - Charly Celinain - 8/07/2020

Martine Landry comparaît en appel pour « délit de solidarité ». On accuse cette militante de 74 ans d’avoir aidé deux migrants à entrer irrégulièrement sur le territoire français.

Appel

C’est aujourd’hui (8 juillet) que Martine Landry comparaît pour « délit de solidarité » devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence. Poursuivie pour « délit d’aide à l’entrée irrégulière sur le territoire français de deux mineurs isolés étrangers », elle avait été relaxée le 13 juillet 2018.

Amnesty international, ONG dont la militante est membre, dénonce un « acharnement judiciaire ». Des poursuites visant à « la dissuader ainsi que toute autre personne de venir en aide à des personnes réfugiées et migrantes en danger », selon Lola Schulman d’Amnesty international.

>> Lire aussi : Victoire pour le délit de solidarité : relaxe de Martine Landry

Assistance

Pour l’ONG, Martine Landry n’a fait que porter assistance à des personnes vulnérables. Pour rappel, en juillet 2017, la police italienne renvoie à pied vers la France, deux mineurs isolés étrangers. La militante les accueille « du côté français », selon Amnesty. Elle les accompagne à la police aux frontières (PAF). Afin qu’ils soient pris en charge par l’aide sociale à l’enfance. Un acte de solidarité qui lui vaudra, quelques jours plus tard, une convocation du tribunal correctionnel de Nice.

Droits humains

Amnesty international France et l’Anafé assistent à l’audience pour soutenir la militante. « Les personnes qui viennent en aide aux réfugiés et migrants défendent les droits humains. Leur action devrait être célébrée et soutenue. En aucun cas condamnée. La protection des droits humains devrait primer sur les politiques migratoires meurtrières », rappelle Laure Palun, directrice de l’Anafé.

Ces dernières années, le nombre de procès pour « délit de solidarité » a significativement augmenté.

>> Lire aussi :

Martine Landry: un énième procès du délit de solidarité

Un procès du délit de solidarité renvoyé

 

 

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA