En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Solidarite avec Mimmo Lucano

Source : ouest france - Nathalie FLOCHLAY. - 30/3/2020

En fin de semaine dernière, il restait six personnes d’origine étrangère au centre de rétention administrative de Rennes Saint-Jacques (Ille-et-Vilaine). Elles ont été remises en liberté ce week-end. Le dernier retenu sera transféré, ce lundi 30 mars, vers le Cra d’Oissel près de Rouen.

Le centre de rétention administrative de Rennes Saint-Jacques (Ille-et-Vilaine) s’est vidé peu à peu depuis le début du confinement. Lors de la première semaine, 21 hommes d’origine étrangère, sous le coup d’une mesure d’éloignement, étaient encore enfermés. Ils ont été remis en liberté sur décision du JLD (juge des libertés et de la détention) ou de la préfecture. La fermeture des frontières en raison de l’épidémie du Codiv-19 ne permettant pas d’appliquer les mesures d’éloignement.

En fin de semaine dernière, il restait six retenus au centre de rétention. « Cinq ont été libérés ce week-end », confirme la Cimade, association qui défend les droits des personnes réfugiées et migrantes. Le dernier retenu doit, selon nos informations, être transféré, ce lundi 30 mars, au Cra d’Oissel, près de Rouen (Seine-Maritime).

Admissions suspendues

Vide, le centre de rétention de Rennes va donc fermer provisoirement. Les admissions sont suspendues. « Il était difficile de respecter les mesures barrières à l’intérieur du Cra, rappelle la Cimade. Les nouveaux arrivants étaient confinés dans un bâtiment à part. »

Les fonctionnaires de la police aux frontières (Paf), chargés de la gestion et de la sécurité des lieux, pourraient être affectés à d’autres missions et prêter main-forte à leurs collègues qui veillent à l’application des mesures de confinement.

 

 

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA