En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Solidarite avec Mimmo Lucano

Source : InfoMigrants - Anne-Diandra Louarn - 26/3/2020

Bastion de l'AfD, le parti nationaliste et anti-migrants allemand, la région Saxe se tourne vers ses médecins étrangers n'ayant pas encore obtenu de licence pour exercer afin de prévenir une pénurie de soignants en pleine pandémie de coronavirus. Plusieurs centaines d'entre eux se sont déjà portés volontaires pour aider.

"Je suis extrêmement heureux de voir que je peux faire quelque chose pour le pays dans lequel je vis." A 29 ans, Shadi Shahda se tient prêt à intervenir en pleine pandémie de coronavirus. Le jeune Syrien a expliqué à Reuters être arrivé en Allemagne en avril dernier avec un visa pour les demandeurs d'emploi hautement qualifiés et une expérience de trois ans comme médecin interne en ORL.

Avant de pouvoir commencer à exercer en Saxe, sa province d'adoption, il ne lui restait plus qu'à passer un examen de langue ce moi-ci, lequel a été annulé pour cause de coronavirus. C'est donc tout naturellement que Shadi Shahda a répondu à une annonce du Sächsischen Landesärztekammer, le Conseil médical de la région de Saxe. "J'ai envoyé ma candidature, j'attends leur appel", s'est réjoui le jeune Syrien, soulagé de pouvoir mettre ses compétences à profit.

Safwan aussi attend des nouvelles. Cet autre jeune migrant a fait des études de médecine générale en Syrie avant de s'installer à Leipzig, il y a trois ans. Il devait également passer son test de langue prochainement. "Je ne m’imagine pas rester les bras croisés, si j'ai voulu faire médecine, c'est avant tout pour aider les gens", explique-t-il à InfoMigrants.

A (re)lire : Allemagne : l'importance des informations en langues étrangères sur le coronavirus

Alors que le gouvernement allemand se veut rassurant en affirmant notamment qu'il est en capacité de doubler son nombre de lits en soins intensifs et de produire davantage de respirateurs, le manque de personnels soignants apparaît comme le point faible de sa stratégie de lutte contre le coronavirus.

C'est dans ce contexte que le Sächsischen Landesärztekammer a lancé, sur sa page Facebook, un appel aux migrants ayant des compétences de soignants. "Les docteurs étrangers qui se trouvent déjà en Saxe mais qui n'ont pas encore reçu leur licence pour pratiquer dans la région peuvent nous aider dans les soins pour combattre le coronavirus", a écrit l'organisme dans une publication datant du 17 mars.

Tous les profils de soignants sont recherchés afin de prévenir une pénurie de personnel. Selon le Sächsischen Landesärztekammer, en une semaine, quelque 300 bénévoles se sont faits connaître. Parmi eux, un grand nombre de "médecins étrangers dont la procédure d'obtention de leur licence n'est pas encore achevée et dont l'aide est la bienvenue", précise l'organisme interrogé par Reuters.

Les soignants qui souhaitent proposer leurs services peuvent écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en indiquant la ville ou la zone où ils peuvent officier. 

Cinquième pays le plus touché au monde, l'Allemagne comptait, jeudi à la mi-journée, près de 40 000 cas confirmés de coronavirus pour 222 décès, selon les données actualisées en temps réels du Center for Systems Science and Engineering (CSSE) de l'université américaine Johns Hopkins dans le Mariland. Le gouvernement allemand a prévenu que le pays n'en était qu'au début de l'épidémie.

Et aussi

 

Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA