En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.

Le procureur de Rennes choisit de maintenir une mère en  rétention, séparée de sa famille.

Ramela Magamedova Hakobyan, infirmière dans son pays d'origine l'Arménie,  a été arrêtée le 20 février et placée en rétention au CRA de Rennes. Mère de 3 enfants,  Anna, 10 ans, Gagic, 15ans et  Gourguen, 16 ans,  scolarisés à Blois.  Elle est azérie, son mari arménien, lourdement handicapé suite aux violences subies. Ils ont vécu illégalement en Ukraine pendant une dizaine d'années avant de rejoindre la France en  juin 2004.


En 2006, ils ont été expulsés du CADA, puis au bout de 15 jours à l'hôtel, se sont retrouvés à la rue. La solidarité accompagne depuis cette famille. C'est en revenant de classe de neige qu'Anna  en CM2, a appris l'arrestation et la détention de sa mère.


Les autorités doivent chercher un pays de destination pour les expulser, et il est fort possible que l'Ukraine se récuse. Il serait évidemment plus honorable de libérer Mme Hakobyan et de rendre une mère à ses enfants ! Pas pour le procureur de la république de Rennes qui a fait appel de la décision du Juge des libertés et de la détention, et maintenu Ramela en prison pour étrangers.


Elle passe au Tribunal administratif de Rennes mercredi 24 février à 14 heures. La famille Hakobyan ne doit pas être brisée, elle doit pouvoir vivre ensemble et en paix, et être régularisée.


Il faut libérer Ramela Hakobyan et que l'APRF (Arrêté Préfectoral de Reconduite à la Frontière) pris à son encontre soit annulée.



Préfet du Loir et Cher : Philippe Galli

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

1 place de la République. 41 000 Blois

Tel : 02 54 81 54 81   fax : 02 54 78 14 69



Plus jamais ca signons pour le jour dapres[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

affichea3 acte4 03Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !

Le pouvoir fait partie du problème des crises de ce pays et les amplifie, semant la misère, le désespoir, le racisme et la haine là où il faut plus de solidarité, de liberté et d’égalité. Lors de la Marche nationale des Sans-Papiers nous avons montré que nous étions la solution.

Appel à l'Acte 4 et à des manifestations sur tout le territoire le 18 décembre

Régularisation des Sans-Papiers, Fermeture des CRA, Logement pour touTE

Archive

Powered by mod LCA